SUR LES TRACES DE CHAMPLAIN

Chapitre 24

Entrevue avec Samuel de Champlain

Biographie

Herménégilde Chiasson

Né en 1946 à Saint-Simon, dans la Péninsule acadienne du Nouveau-Brunswick, Herménégilde Chiasson est considéré comme l’un des principaux artisans de la modernité acadienne. Il a été recherchiste, journaliste et réalisateur à la radio et à la télévision de Radio-Canada, réalisateur au cinéma et professeur à l’Université de Moncton. Il a publié plus de quarante livres, écrit une trentaine de textes pour le théâtre, réalisé plus de quinze films et participé à près de cent cinquante expositions d’art visuel. Il a été président et fondateur de plusieurs organismes culturels d’importance en Acadie, et a reçu plusieurs prix et distinctions pour son travail.

Résumé du chapitre

Herménégilde Chiasson a eu la chance de décrocher l’entretien du siècle avec Samuel de Champlain à bord du train Océan de VIA Rail, pendant le trajet Halifax-Montréal. Herménégilde n’en revient pas, Samuel se présente à l’embarquement et ils commencent à parler alors que le train quitte la petite gare d’Halifax avec à son bord 24 écrivains qui vont écrire un livre. Herménégilde est curieux. Il connaît bien Champlain, enfin, de réputation bien sûr puisque c’est leur première rencontre en personne. Il l’interroge sur la notion de charité chrétienne, devenue un peu obsolète de nos jours, l’amour d’autrui, la paix de l’âme. Samuel se reconnaît bien là, c’est un homme croyant, d’un autre âge peut-être, mais on ne peut remettre en question son sens de l’honneur et sa dévotion. Découvrant son nom sur des ponts, des écoles, des centres commerciaux, des rues, Samuel n’avait aucune idée de ce qu’on avait fait de lui aux 20e et 21e siècles. Il est surpris, il ne sait pas trop comment réagir au flot de paroles incompréhensibles de son interlocuteur. Il saisit cependant que l’Histoire a revisité de nombreuses fois les débuts balbutiants de ce pays qu’on appelle aujourd’hui le Canada, un pays comme tant d’autres peuplé de petites misères et de grands destins, si l’on en croit les écrits de monsieur Lescarbot. De son Port-Royal il ne reste qu’un souvenir noyé dans la modernité. Les Souriquois, la Gougou, la route vers la Chine, qui s’en souvient encore? se demande un Samuel attristé. Herménégilde renseigne Champlain sur ce que sont devenus ses rêves de grandeur, l’éclaire sur les 400 ans passés depuis son trépas. Que restera-t-il de cet entretien dans 400 ans, se demande l’écrivain?

Donner sa langue au chat

Attention : dans cette activité, plusieurs réponses peuvent être valides…

1. Fourbir se dit d’un objet qu’on…

  • Peaufine
  • Frotte
  • Brique
  • Nettoie
  • Astique

2. De quoi tire-t-on l’étoupe?

  • Du lin
  • Du chanvre
  • De filasse
  • De poil d’ours

3. L’adjectif « tellurique » vient du mot…

  • Terre
  • Séisme
  • Mer
  • Ciel

4. Qu’est-ce qu’un malandrin?

  • Un voleur de grand chemin
  • Un pirate
  • Un coupe-jarret
  • Un crocheteur

5. « Talle » vient du latin thallus qui veut dire « jeune pousse avec des racines au pied d’un arbre ». Parmi les mots suivants, lequel n’appartient pas à la famille de « talle »?

  • Thalle
  • Détaler
  • Taller
  • Tallage

6. Qu’est-ce que le Chaousarou?

  • Un monstre
  • Un poisson
  • Un gougou
  • Un piège

7. Le mot « thomisme » qualifie la doctrine philosophique et théologique développée par…

  • Thomas Edison
  • Thomas Browne
  • Thomas Hardy
  • Thomas D’Aquin
  • Thomas Jefferson

8. « Amphigourique » est un adjectif s’appliquant à un discours qui est :

  • Fumeux
  • Limpide
  • Nébuleux
  • Flou
  • Clair

9. Dans ce chapitre, le mot « chimère » fait référence à un :

  • Monstre fabuleux de la mythologie grecque
  • Assemblage monstrueux
  • Projet illusoire ou irréalisable
  • Poisson à grosse tête qui vit au fond des mers
  • Organisme portant des caractères génétiques issus de deux génotypes différents

10. Que veut dire l’adjectif « lancéolé »?

  • Qui a la forme d’une pointe de lance
  • Caractérisé par une lancette
  • Dont la forme extérieure est plus ou moins sphérique

11. « Ziggourat » est un mot akkadien, langue afro-asiatique du groupe sémitique (comme le babylonien), et qui veut dire :

  • Sanctuaire mésopotamien
  • Temple formé d’étages en retrait l’un sur l’autre et surmonté d’un sanctuaire
  • Ville de Mésopotamie
  • Un édifice babylonien

Réponse :

1. Peaufine; Frotte; Brique; Nettoie; Astique 2. Du lin; Du chanvre; 3. Terre 4. Un voleur de grand chemin; Un pirate; Un coupe-jarret; Un crocheteur; 5. Détaler 6. Un monstre; Un poisson 7. Thomas D’Aquin 8. Fumeux; Nébuleux; Flou 9. Projet illusoire ou irréalisable 10. Qui a la forme d’une pointe de lance 11. Temple formé d’étages en retrait l’un sur l’autre et surmonté d’un sanctuaire

Jongler avec les mots

Titre : Vieux poste de télévision

Activité : Débat télévisé

Objectif : Garder les idées claires lors d’un débat public

Mise en contexte : Tout au long de ce livre, en partant à la découverte de Champlain, les auteurs ont présenté une personne peu ordinaire, moins brillante que ce qu’on a bien voulu raconter à son sujet, mais somme toute tellement plus humaine que ce que l’histoire en a retenu. C’est là ce qu’il y a de plus important : l’humanité de Champlain qui, avant d’être explorateur, cartographe, aventurier, mari, ami, père d’une nation et bien d’autres choses encore, était un être humain.

Matériel : Papier, crayon, micro, vrai ou faux et fauteuils

Durée : 30 minutes de discussion sur les questions, quelques minutes pour préparer la classe, et 10 minutes de débat par groupe


Nombre :
 groupe de trois ou quatre


Démarche :

  1. Discuter avec le reste de la classe des questions suivantes :  Après avoir lu ce chapitre, voyez-vous toujours Samuel de Champlain de la même manière? Qu’est-ce qui a changé?  Noter tous les points débattus.
  2. En groupe de trois ou quatre, organiser un débat où différentes opinions seront exprimées. Chaque groupe doit compter un animateur et au moins deux participants au débat.
  3. Aménager la salle de classe comme si c’était un plateau de télévision qui présente un débat.
  4. Présenter votre débat.

Activité : Portrait-robot

Objectif : Rassembler des éléments dans le but d’écrire un texte

Matériel : Papier et crayon

Durée : 45 minutes d’écriture, plus 20 minutes de partage des textes en classe


Nombre :
 individuel

Démarche : Le chapitre d’Herménégilde Chiasson regorge de détails surprenants à propos de Samuel de Champlain et de son époque.

  1. Faire une liste de ces détails.
  2. Construire un portrait de Samuel de Champlain en vous mettant tour à tour dans la peau a) d’un autochtone, b) d’un compagnon de voyage de Champlain et c) de vous-même.
  3. Partager les textes en classe.

Activité : Entrevue avec…

Objectif : Construire un personnage

Matériel : Papier et crayon

Durée : 60 minutes d’écriture, 20 minutes de lecture à haute voix


Nombre :
 individuel ou en groupe de 2

Démarche : Herménégilde Chiasson interviewe Champlain dans son chapitre. Vous allez à votre tour mélanger hier et aujourd’hui en interviewant un personnage autochtone que vous avez créé de toute pièce ou que vous avez rencontré dans ce livre.

  1. Réaliser par écrit un portrait très précis de ce personnage, de ses habitudes, de ses croyances, de son mode de vie, de sa famille, etc.
  2. À l’image de ce qu’a fait Herménégilde Chiasson, définir le cadre de l’entretien.
  3. Écrire un dialogue entre vous et ce personnage en incluant le plus de détails possible.
  4. Lire votre texte à haute voix, et après avoir entendu les interviews rédigées par les autres, changer ce qui vous paraît finalement peu probable dans la vôtre, le cas échéant.

Jouer avec le texte

Activité : Le texte mangé par les rats

Activité : Le texte mangé par les rats

Objectif : Affiner ses habiletés en lecture

Mise en contexte : Imaginons un livre mangé par les rats… Il manque des morceaux de texte, des morceaux de mots, de la ponctuation. Le lecteur de ces pages aurait immédiatement le désir de combler les trous, de remplacer ce qui est absent, car l’esprit humain ne supporte pas le manque. 

Matériel : Dictionnaire

Durée : 10 à 15 minutes 

Nombre : Individuel

Démarche : Directement à l’ordinateur, recomposer le passage tiré du livre Sur les traces de Champlain en comblant les espaces vides avec les lettres appropriées.

Cuisine à la page

Ingrédients

  • 1 poule d’environ 1 kg
  • 7 carottes moyennes
  • 1 citron
  • 400 gr de collier de porc
  • 5 navets
  • 2 c. à soupe de farine
  • 200 gr de maigre de porc
  • 5 poireaux moyens
  • 1 kg de tomates fraîches
  • 100 gr de maigre de veau
  • 10 gousses d’ail
  • Un os de bœuf
  • 2 tranches de jambon de Bayonne sec
  • 1 pied de céleri
  • 500 gr de riz non traité
  • 3 œufs frais
  • 7 clous de girofle
  • 1 bouquet de persil
  • 1 gros chou pommé
  • 200 gr de pain rassis
  • Sel et poivre
  • Sel et poivre
  • 60 gr de beurre

Préparation

La farce

  • Découenner le collier de porc.
  • Hacher la viande, 1 oignon, 3 gousses d’ail et les abats si possible.
  • Hacher la mie de pain, ajouter 1 œuf entier, sel, poivre. Mélanger soigneusement.

La poule

  • Farcir la volaille, la coudre, la ficeler. Réserver de la farce pour les choux farcis.
  • Mettre de l’eau froide dans une grande marmite, y mettre la poule avec un os de bœuf.
  • Porter à ébullition, écumer régulièrement, saler après ébullition.
  • Ajouter carottes, navets, oignons, clous de girofle et gousses d’ail. Laisser cuire à ébullition lente.
  • Mettre le céleri et les poireaux après une heure d’ébullition.
  • Préparer le chou farci : pour chaque convive, 4 feuilles de chou et une ½ poignée de farce.
  • Dès que la poule est cuite, la sortir et la garder au chaud dans une cocotte.
  • Préparer une sauce tomate et oignons blondis au beurre et à l’ail. Assaisonner.
  • Le riz est parfait en accompagnement de ce plat que vous devez servir très chaud.

Histoire et géographie

Titre : Carte administrative du Canada (2007)
Source : Wikimedia Commons, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Carte_administrative_du_Canada.svg

Activité : D’est en ouest, ô Canada

Objectif : Mesurer la trace laissée par Champlain au Canada

Matériel : Papier, crayon et ordinateur

Durée : Tout dépend de la recherche… entre 20 minutes et 20 ans!

Nombre : groupe de 2 ou plus

Démarche : 

  1. Par groupe de 2 ou plus, effectuer une recherche et situer sur une carte du Canada un maximum de monuments, édifices et autres lieux dédiés à Samuel de Champlain.
  2. Classer les lieux trouvés par catégories (écoles, centres commerciaux, bibliothèques, centres sportifs, etc.), en n’oubliant pas de noter la ville et la province où ils se situent entre parenthèses.

    Par exemple : École Samuel-de-Champlain (Saint John, Nouveau-Brunswick); École secondaire catholique Champlain (Chelmsford, Ontario), etc.
  3. Partager vos découvertes avec le reste de la classe et discuter des résultats de vos recherches. Que remarquez-vous?
  4. En quelques phrases, raconter l’impact de Samuel de Champlain sur votre vie quotidienne, que vous en ayez été conscient ou non jusqu’ici.

Nations autochtones

À venir...